Kashgar en images

24 septembre 2015, Garze, Sichuan (Chine), 9713kms
Dans notre dernier article, nous vous avons parle de nos « péripéties ferroviaires » dans le Xinjiang. Mais cette province de l’Est de la Chine ne réserve pas que de mauvaises surprises aux voyageurs. Avant de monter dans le train, nous avons pu arpenter les ruelles de Kashgar et profiter de l’ambiance colorée de cette ville mythique de la route de la soie.
Carrefour au cœur de l’Asie centrale, Kashgar a toujours été une ville commerçante, brassant populations et marchandises. Aujourd’hui, une large partie de la vieille ville a été démolie pour donner place a des bâtiments modernes ou a des infrastructures de tourisme qui sonnent un peu faux, au risque d’en faire une ville musée aseptisés.
Malgre tout, dans ce qu’il reste des quartiers populaires, artisans et commercants se partagent la rue et donnent a cette ville une ambiance fremissante et coloree. Les visages, les vetements, les marches, les odeurs… nous rappellent que nous sommes encore en Asie centrale, si loin de Pekin. Ici, le chinois est moins parle que le ouighour, langue de la minorite ethnique musulmane presente dans cette region. Si nous ne l’avons pas fortement ressentie, la tension est forte entre cette population, qui revendique une plus grande autonomie, et les autorites chinoises, qui veulent garder le controle de ce territoire riche en ressources naturelles, porte d’entree en Asie centrale. Les multiples controles des bagages dans les gares, que nous vous avons decrits dans le precedent article, ne sont pas sans lien avec cette situation.
Ruelles de Kashgar, retour en images…
PicsArt_1442406799932-1
PicsArt_1442406742020-1
PicsArt_1442406493833-1
PicsArt_1442406318036-1
PicsArt_1442405723608-1
PicsArt_1442405577780-1
PicsArt_1442404793041-1
PicsArt_1442404750524-1
PicsArt_1442404633685-1
PicsArt_1442404594909-1
PicsArt_1442404560249-1
PicsArt_1442404516223-1
PicsArt_1442404464706-1

helene

4 commentaires

  1. Salut Jean-Pierre… et salut a tous!

    Merci pour tes jolis commentaires, qui nous ravissent a chaque fois. Car oui, sache que nous lisons vos messages, des que nous avons l’occasion de nous connecter!

    J’en profite pour apporter une petite precision au sujet des articles que nous mettons en ligne : les photos sont quasiment toutes de Steph (sauf lorsqu’il est dessus!), et les articles sont ecrits a quatre mains, ou au moins a deux tetes (c’est plutot moi qui tiens la plume…enfin, le clavier!). A ce propos, desolee pour l’absence d’accents, introuvables sur les claviers orientaux…

    Bises et a bientot,

    Helene

    Répondre
  2. ecole Jules Ferry

    Bonjour,
    Nous attendions de vos nouvelles avec impatience. Vos photos nous ont fait plaisir car elles sont naturelles et nous montrent la vie simple des gens.
    Alors que la France connaît de graves inondations meurtrières dans les Alpes-Maritimes, nous vous souhaitons une bonne continuation et nous attendons votre prochain article.

    Bon courage

    Répondre
  3. Putain que c’est compliqué la géopolitique et la porosité des civilisations ! Le vrai pays c’est la langue ! Vive la tour de Babel, véritable pied de nez à la langue universelle et à la pensée unique puisque langue et pensée vont de pair !. Vos photos sont belles, intrigantes, farceuses, touchantes, humaines quoi, bordel ! et reflètent votre sensibilité d’observateurs désintéressés par le folklore mais intéressés ( au sens noble du terme) par autrui et guidés par une tendresse pour le lointain et l’étranger. C’est du moins ce que m’inspirent vos photos et commentaires. Bravo pour vos témoignages photographiques qui transpirent respect et affection à la fois. On a envie d’aller discuter avec cet ancien rigolard qui croise les bras, aller flirter la jeune femme qui ouvre son porte-monnaie, entrer par la porte ouverte où se dirigent deux regards, jouer avec ivresse avec les deux enfants de la rue, parler affaire avec le marchand de têtes de moutons, parler de la pluie et du beau temps avec cet être perché sur sa mobylette, raconter une banalité à cette jeune fille en robe pointillée… Je ne peux que vous aimer… Vous êtes des petits Rimbaud partis « semelles au vent » aux pays de la soie. Soyez vivants. Continuez à être vrais. Portez-vous bien. Prenez soin de vous .Et…. lisez-vous nos messages ?
    Bises. Jean-Pierre Crépet.

    Répondre
  4. Courage ! Les photos sont très belles . Que de souvenirs pour vous ! Prenez soin de vous .
    Je vous embrasse
    Denise

    Répondre

Laissez nous un petit commentaire !

En route avec Caro - tous droits réservés | Mentions légales Réalisation : Thematik.
Partages !