Le Service des sports de Kerpape

Entre une heure dans l’eau et une heure en kiné, mes matinées étaient déjà pleines car il fallait compter les allers-retours, la douche et toutes ces petites choses qui me demandent tellement plus de temps qu’avant !
L’après-midi, pas de repos. Après le repas, reprise à 13h30 pour un ping-pong quotidien d’une heure. Petit à petit, j’ai pratiqué de plus en plus debout sur prothèses pour améliorer mon équilibre. La table devant, le fauteuil derrière, peu de probabilité que je me fasse mal…

foto10_post19_08

À part cela, le restant de mes après-midis était rythmé par diverses activités pratiquées au sein du Service des sports : tir à l’arc et basket-fauteuil une fois par semaine, rééducation à l’effort (manivelle ou tapis roulant) et Handbike (vélo à maindalier) deux fois par semaine. L’occasion aussi de faire de belles balades à Lomener et Larmor-Plage – des sorties indispensables lorsqu’on est en Centre tant  d’un point de vue psychologique que sensorielle.

foto11_post19_08

Je ne peux qu’insister encore sur l’importance d’une activité sportive lorsque l’on est une personne à qui il est arrivé l’irrémédiable. On ne sort pas de la même manière d’une période de rééducation lorsque l’on vous a fait faire des activités sportives – je ne parle pas ici de musculation servant à réussir un appareillage. Outre le dépassement de soi, nous sommes plus en contact avec les autres, que ce soit en sport individuel ou collectif. Le sport à Kerpape, ça a changé beaucoup de choses pour moi !
Le service est autonome pour le matériel et se doit donc de récolter des fonds pour de nouveaux achats ou des renouvellements. Par exemple, chaque année, la petite ville de Landudal organise un trail dont les bénéfices sont reversés au Service des sport de Kerpape. L’occasion pour quelques patients comme moi de démontrer concrètement à quoi sert cet argent en faisant, à l’issue de la compétition, une petite course sur vélos (plus ou moins) couchés…

foto12_post19_08

caroline

3 commentaires

  1. Vous êtes venu aujourd’hui nous raconter votre histoire, ça ma toucher et j’ai été impressionné par cette énergie positive qui se dégage de vous malgré tous ce que vous avez subi. Ca remets bien les choses en place quand on fait tout un monde de nos petits bobos sans importance, vous êtes une vrai leçon de vie.
    Je vous souhaite que le meilleur pour votre vie et vos projets.
    Merci
    Virginie

    Répondre
  2. Kerangueven

    Landudalaise d’adoption, je peux témoigner de l’importance que prend le trail de Landudal au fil des années .Bravo à Youn et à toute son équipe pour le travail accompli et qui prend toute sa justification au vu du témoignage de Caro.

    Répondre

Laissez nous un petit commentaire !

En route avec Caro - tous droits réservés | Mentions légales Réalisation : Thematik.
Partages !