Vers la mythique Samarcande…

9 juillet 2015, Samarcande, 5821kms de velo

Nous avons appris par hasard, sur une chaine de tele iranienne diffusee dans le poste frontiere entre l’Iran et le Turkmenistan, que la canicule sevissait en France en ce debut de juillet! Ici, rien d’etonnant : a cette epoque de l’annee, dans les plaines d’Asie centrale, le thermometre affiche regulierement plus de 40 degres… Pour nous, l’adaptation est difficile, d’autant plus qu’apres avoir quitte le territoire iranien, nous avons perdu 1400m d’altitude pour nous retrouver dans la capitale turkmene d’Achgabat, a 200m! Le Turkmenistan, nous n’y sommes restes qu’un peu plus de 24h, mais c’etait quand meme toute une aventure…

Deja le passage de frontiere a ete quelque peu folklorique. Il commence de bon matin par une altercation entre deux femmes turkmenes dans la file d’attente (nous devrions plutot parler d’attroupement confus que de file d’attente!) pour acceder au guichet du controle des passeports. Une fois nos bagages passes aux rayons X et nos visas tamponnes (precisons que ceux-ci ne sont valables que 5 jours, le Turkmenistan etant un pays peu favorable a la venue d’etrangers sur son territoire, c’est peu dire), nous nous croyons libres de pedaler… Mais non, halte la! Et nous voila obliges d’embarquer avec les velos dans un minibus pour parcourir la trentaine de kilometres qui noua separent d’Achgabat. Pourquoi demande-t-on aux douaniers? Parce que nous risquons d’etre « attaques par des animaux sauvages » nous repondent-ils! Pumas, loups, cobra, tout y passe… Bref, en realite nous sommes dans une zone militaire dans laquelle la circulation des particuliers est interdite.

Mais l’arrivee a Achgabat vaut aussi son pesant de cacahuetes. Une ville blanche, propre, lisse, toute faite d’or et de marbre (la ville a ete inscrite en 2013 au livre Guinness des Records pour son abondance de bâtiments en marbre blanc!)… Une sorte de decor de carton pate amenage selon les souhaits du president Kourbangouli Berdimoukhamedov, qui règne en maître sur le pays depuis 2006 (il est aussi premier ministre et chef des armees du pays!). Une fois encore, le voyage nous donne une petite lecon de geopolitique, qui plairait a Caro!… Pour info, le Turkmenistan ne compte que 5 millions d’habitants mais dispose de la cinquième plus importante réserve de gaz naturel du monde, ce qui fait la richesse du pays… et de son president, autour duquel est organise un veritable culte de la personnalite! Derniere petite folie : une gigantesque statue de 21 mètres de haut, composée d’or et de marbre et représentant le président turkmène sur son cheval fétiche, une colombe a la main. Rien que ca!…

IMGP5748

N’ayant qu’un visa de 5 jours pour traverser le pays et preferant eviter les 500kms de desert qui nous separent de l’Ouzbekistan, on opte pour le train! Pour l’anecdote, c’est un train de nuit tout confort et « made in China » qui nous emmene de l’autre cote du pays. Comme nous l’explique un professeur d’anglais rencontre a bord, les relations sont bonnes entre ces deux Etats…Debarques a Turkmenabat, nous roulons 40kms dans le vent et la poussiere pour rejoindre la frontiere. Encore un peu de patience, de formalites et de palabres, et nous voila en Ouzbekistan.

La encore, le courage nous manque pour affronter le vent et les plaines desertiques, donc nous rejoignons Boukhara puis Samarcande par d’autres moyens de transport, plus ou moins adaptes… au chargement des velos!…

IMGP5756 IMGP5782

Dans ces deux villes phares de la Route de la Soie, c’est pour nous une rencontre avec l’histoire et ses joyaux d’architecture. A Boukhara, on flane dans les ruelles de la vieille ville médiévale. Le tissu urbain a ete particulierement preserve et la ville regorge de splendides monuments, en particulier des tres nombreuses medersa (anciennes universites d’enseignement theologique musulman) datant des 16eme et 17eme siecles. Il faut dire que la ville a constitue un haut lieu de la culture et de la théologie musulmanes, avec plus de deux cents mosquées et plus de cent medersas…

IMGP5766 IMGP5778

A Samarcande, l’histoire est rattrapee par la civilisation contemporaine. Cohabitent les majuestueuses medersas du Registan et les attributs d’une grande ville internationale d’aujourd’hui. Si l’on est ebloui par les monuments, on regrette un peu les recents amenagements urbains qui les entourent : certains anciens quartiers populaires qui entouraient les monuments ont ete remplaces par des parcs et des rues commercantes pietonnes aseptisees, certes agreables pour les touristes mais sans doute pas pour les habitants deplaces…

IMGP5786 IMGP5792

Malgre tout, cette ville garde un charme incroyable et nous ne regrettons pas cette pause touristique! Demain, retour aux affaires pour trois semaines et un peu plus de 1000kms de velo direction Bishkek, la capitale du Khirgistan, ou l’on a rendez-vous avec la famille d’Helene. On espere une meteo un peu plus fraiche a mesure que l’on prendra de l’altitude…

En attendant une prochaine connexion, on vous souhaite un bel ete et de bonnes vacances, en particulier a la classe de CM2 de l’ecole Jules Ferry qui nous a suivis jusque la!…

helene

16 commentaires

  1. Quelle joie de se retrouver tous en famille après 5 mois d’errance si loin de ses pénates ! Savourez pleinement ces moments rares et inoubliables. Bon vent pour la suite de voire aventure. Bisous tout plein de Mamie et Papy Béguin »

    Répondre
  2. Superbes photos ! merci pour ce partage régulier ce qui ne doit pas être facile !
    Le Festival de Chaillol bat son plein avec de bien belles choses vécues ..Les trois quart des concerts affichent complet donc pas la peine de venir a l’improviste sur vos montures a 21h00 !Préparation des balades musicales qui se dérouleront les 1er et 2 aout..sous le thème des sentinelles du vent alias les grands corbeaux qui raconteront l’histoire de Faudon !!!
    Bonne continuation , mes pensées vous accompagnent !
    Bien amicalement
    Hervé

    Répondre
  3. Hi
    Un petit mot d’encouragement pour la suite avant de partir en vacances … en camping pour être raccord … J’ai pu voir que tu (Stef) manquais … lors du passage du TDF à Gap. Aucune mention dans la presse d’un énervé en skis roues dans le col de Manse … par contre à ma connaissance Willy W était toujours là. Pas en voiture car il n’avait plus son chauffeur.( Désolé pour les non initiés …c’est pas facile à comprendre)
    J’espère que cela contribuera à donner encore plus d’énergie à votre binôme pour la « ligne droite » finale.
    Amitiès D Locat

    Répondre
  4. Coucou de l Allier,

    Ns ns ns connaissons pas et j’ai découvert votre périple en feuilletant un article ds Femme Actuelle que me passe ma maman!
    Je m’attarde généralement sur les recettes ds ce genre de magazine et……………….WAHOU!!!
    Amour + amitié = fidélité + envie + persévérance.

    Bravo à vous quatre, je suis vos déplacements à partir d’aujourd’hui et après avoir lu vos aventures depuis le début.

    Répondre
  5. Coucou!!

    Oui il fait chauuuuud! Hier à Gap: 36! Contente de remonter dans notre bon vieux Champsaur où l’orage a enfin daigné rafraîchir l’air!
    Vos photos sont incroyablement belles!
    Je travaille à La Junch’ cet été, petit coup de main à Françoise qui est débordée! Et le projet itinérance avant à grands pas, bientôt la première tournée!

    Un énormz bisou à vous (qui êtes tous bronzés!) et à vos montures!

    Bisous!

    Steph

    Répondre
  6. Hello !
    Un petit coucou d’Avignon où la canicule ne faiblit pas : les températures sont normales en journée mais ne faiblissent qu’insuffisamment la nuit…
    Nous espérons que vous avez (aller) retrouvé(er) la famille facilement pour partager un peu de votre périple.
    Clin d’oeil à vos montures (si j’en juge par leurs petits noms) et encouragements chaleureux à vos mollets.
    bonne et belle route à vous
    Bisous à tous
    Marie et Patrice

    Répondre
  7. cette année moins de légumes à vendre derrière la maison ( ça pousse vraiment bien mais on en mange beaucoup hihi) par contre une expo photos de xavier donc les randonneurs apprécient ! c’est chouette ! on pense bien à vous,le festival coeur de nature a eu lieu, l’été est bien présent,les amis sont de passage, tout roule ! comme pour vous à ce qu’on voit! profitez bien de votre famille on vous embrasse mag et xav

    Répondre
  8. Ohla,me voila a la bourre ,vous avez franchi deux frontière durant mon périple en montagne.!!vous allez trop vite.
    nouveau pays le Turkménistan ,488 000 Km2,capital:Achgabat;population:5 172 OOO Ht, République a partie unique.Bon apparemment n’est pas prés d’évoluer,Amnesty international a dressé un tableau trés noir de ce pays.!
    et puis maintenant Ouzbékistan , 448 000 Km2, population: 29 600 000 hab. c’est dans ce pays qu’il y a la mer d’Aral,, qui a déja perdu la moitié de sa superficie et en l’état des prélèvement devrais disparaître en 2025!!!!

    Vous me manquer les « loupillos », le tour de france arrive a Gap et a l’office du tourisme de Gap Trés sérieusement je leur ai demandé ou ce trouvé la manif contre la venu du tour de France,pure invention de ma part c’était juste pour voir leur réaction.!!!!je leur ai expliqué 180 coureurs fonctionnant a la tisane de tilleul,5000 personnes qui suivent ,plus au moins 7 hélicoptères,….et avec 34 degrés a Gap j’en ai profité pour dire « attention ça chauffe », bon ils n’ont pas apprécié mon humour de la situation et mon dit que c’était bien pour Gap et qu’il allait y avoir des retombées économiques.!!!Et bien voila nous y sommes ,avant de prendre le ciel sur la tête…..
    Je me calme
    Vous traversez des pays chargé d’histoire, c’est magnifique ,Roulez bien.Toujours avec vous
    Des bisous
    Gillou

    Répondre
  9. Bon courage dans cette fournaise ! J’espère qu’au moins vous arrivez à avoir le bon demi de la fin d’étape !
    C’est étonnant de vous suivre si précisément telle la série « Hélène et le garçon » pourtant au bout du monde. Je vous imagine sur des routes désertes, perdus au milieu de nulle part…..et régulièrement Hélène enroule les mots pour nous relater vos aventures quotidiennes. Pendant ce temps le garçon s’affaire à réparer, à entretenir les vélos…..comme j’aimerai te voir Stéf te prendre le choux sur ce maudit dérailleur !!!!! Et non pas cette visse, c’est l’autre….
    Usez vos pneus avec modération la route reste longue.

    Amitié Fred

    Répondre
  10. Bon courage dans cette fournaise ! J’espère qu’au moins vous arrivez à avoir le bon demi de la fin d’étape !
    C’est étonnant de vous suivre si précisément telle la série « Hélène et le garçon » pourtant au bout du monde. Je vous imagine sur des routes désertes, perdus au milieu de nulle part…..et régulièrement Hélène enroule les mots pour nous relater vos aventures quotidiennes. Pendant ce temps le garçon s’affaire à réparer, à entretenir les vélos…..comme j’aimerai te voir Stéf te prendre le choux sur ce maudit dérailleur !!!!! Et non pas cette visse, c’est l’autre….
    Usez vos pneus avec modération la route reste longue.

    Amitié Fred

    Répondre
  11. ecole Jules Ferry

    En vacances mais toujours au contact. Vive INTERNET!

    Merci pour le petit clin d’oeil. Mes « anciens » élèves sauront l’apprécier et j’espère que bon nombre d’entre d’eux continuera à suivre vos pérégrinations. Peut-être vous déposeront-ils quelques messages amicaux?(Un peu d’expression écrite ne leur fera de mal même si les vacances estompent quelque peu les souvenirs scolaires! )

    Je vous souhaite bon courage pour la suite de vos aventures. La Chine vous attend!

    Frédéric LEWKOW
    Instituteur de l’école Jules FERRY de la CELLE ST CLOUD (78)

    Répondre
  12. Toujours un grand plaisir à vous lire et à vous suivre. Ce que vous faites est grandiose. Bises.
    Jean-Pierre Crépet

    Répondre
  13. Salut les voyageurs,

    Un petit coucou de Champo, pour vous dire que je n’écris pas souvent mais que je suis très régulièrement vos aventures.
    Il a fait chaud, mais en ce moment ça ne passe pas souvent les 30°, 32° et les nuits il fait entre 12°et 14°, bien correct.

    Bises à vous, et pédalez bien.

    Rémy

    Répondre
  14. Un ciel si gris ,un temps si maussade …..mais voila une magnifique éclaircie :des nouvelles de mes globe-trotters et la journée s ‘illumine ! Contente de vous savoir en Ouzbékistan j ‘admire les photos et rêve de cette ville de Samarkande ,Je vous souhaite bonne route jusqu’à Bichkek ,affectueuses pesées ,je vous embrasse Mamy

    Répondre

Laissez nous un petit commentaire !

En route avec Caro - tous droits réservés | Mentions légales Réalisation : Thematik.
Partages !